On entend souvent (trop souvent ?) qu’il faut regarder le taux de rebond de ses pages pour identifier celles qui ne sont pas performantes.
Certes… Mais est-ce que cela répond vraiment à toutes les interrogations ?

Oui, et non !

Le taux de rebond ?

rebondLe taux de rebond, c’est le pourcentage de visites qui ont quitté directement le site après être entrées par une page donnée, sans faire d’action ni voir de seconde page. C’est donc le pourcentage de visites n’ayant vu qu’une page.
Et on considère souvent qu’un taux de rebond se doit d’être faible.

Pour autant, on ne compte plus les articles rappelant qu’un taux de rebond fort n’est pas forcément un signe d’ergonomie défaillante :

  • Des blogs, où tout le contenu peut être lu sur une seule page sans aucun clic, peuvent offrir des heures de lecture satisfaisante au visiteur, mais compter malgré tout ces visites comme « à rebond ».

Lire la suite

google-analytics-ios-appVous utilisez régulièrement Google Analytics, et hésitiez à télécharger une des nombreuses applications développées par des tiers sur iOS par crainte d’un manque de sécurité ? Google vous a entendu : l’application Google Analytics est disponible depuis aujourd’hui sur votre app store préféré.

Complète et rapide, vous vous connectez aux différents profils en moins de 10 secondes (si vous êtes connectés à votre compte Google, l’application vous propose directement votre profil, sans avoir à vous logger). Le menu est semble t-il en tout point identique à la version desktop. Les rapports « temps réel » sont disponibles, ainsi que l’ensemble des données d’audience, acquisition, comportement, conversion. Le choix des segments se fait en un clic. Du très bon boulot.

A vos téléchargements !

Qu’est ce qu’un ancien visiteur ou un nouveau visiteur sur votre site ?

Question stupide, me direz-vous : un ancien visiteur est déjà venu précédemment, un nouveau en est à sa 1ère visite.
Hé bien cela n’est pas si simple ! Pour s’en rendre compte, il suffit de lire l’article très détaillé publié par Valentin Lewandowski sur le blog d’Altima : Google Analytics, ATinternet et SiteCatalyst : les notions de nouveau et ancien visiteur

ConfusedValentin nous y explique par exemple que la méthodologie de mesure est différente selon les outils : Google Analytics raisonne par défaut en visites réalisées par des visiteurs ayant déjà été identifiés lors de sessions antérieures, … et pas directement en visiteurs. Pour obtenir cette notion d’anciens ou nouveaux visiteurs, il faudra passer par un segment.

De son coté, AT Internet base ses analyses sur du visiteur unique (et non sur leurs visites), et les répartit en visiteurs fidèles ou nouveaux dans l’analyse « Acquisition/fidélité ».
Toutefois, j’ajouterai un biais notable (ou tout au moins un élément à garder en tête lorsqu’on travaille ces analyses) : la mesure de l’ « Acquisition/fidélité » est basée sur la période d’analyse :

  • un visiteur n’étant pas présent sur la période P-1 est considéré comme « nouveau »,
  • un visiteur présent sur la période P-1 est considéré comme « fidèle »

Lire la suite

logo_ensightenEncore peu connue en France, la solution de tag management Ensighten a annoncé fin janvier avoir levé 40 millions de dollars auprès d’Insight Venture Partners. Le TMS (Tag Management System) a toujours le vent en poupe, puisqu’une autre société, Tealium, avait elle aussi levé 15 millions de dollars l’année dernière. Le produit Google Tag Manager, développé et proposé gratuitement par Google, avait pourtant fait trembler le marché.

Ensighten indique traiter les tags de plus de 30 000 domaines différents, représentant plus de 30 milliards de dollar de revenus.

Depuis sa naissance, la société aura ainsi levé plus de 55 millions de dollars.

>> En savoir plus sur le tag management, ses acteurs et son actu

logo_mazeberryMazeberry vient d’annoncer une levée de fonds de 200.000€, en ce début 2014.

Network Finances soutient donc Mazeberry par cette hausse de capital, mais également par un « parrainage », qui aidera l’entreprise face à ses problématiques de développement. La société Mazeberry, éditrice de la solution du même nom, permet aux e-commerçants de mieux comprendre leurs parcours clients, et le rôle de leurs différentes sources de trafic. Connectée aux solutions analytics majeures du marché (Google Analytics, AT Internet, Adobe Marketing Cloud), Mazeberry retraite leurs données afin de générer des tableaux de bord, traduisant la performance et la contribution des campagnes.

Pour en savoir plus, découvrez l’interview de Thibaut Lemay sur le site de FrenchWeb.fr.

Converteo, l’agence spécialisée en conseil web analytics, vient de publier son baromètre des outils de webanalyse ; l’étude porte sur l’adoption des principales technologies de web analytics par le top 200 France d’Alexa.

converteo_barometre-web-analyse

(source : Converteo)

On apprend ainsi que

  • Plus de 50% de ces sites utilisent au moins 2 solutions de web analyse (la plupart du temps, Google Analytics couplé à une autre solution)
  • Adobe Analytics est fortement plébiscité par les sites e-commerce
  • AT Internet est elle sollicitée par les sites médias
  • Google Analytics reste toujours leader, de loin

Retrouvez l’ensemble de l’étude sur le site de Converteo

 

achat marque googleEn voilà un sujet polémique ! « Pourquoi achèterais-je ma marque en Adwords puisque je suis en tête de résultats naturels ? ». On m’a encore posé cette question hier. Absorbé cet après-midi par la lecture d’une étude indigeste (et totalement désintéressée !) publiée par Google sur l’impact du SEO sur le référencement payant, j’y ai vu un début d’explication et surtout l’occasion de partager une réflexion, certes un peu éloignée de nos sujets habituels, mais souvent controversé entre agences médias et annonceurs.

Parler du mot clé « marque » en référencement payant, c’est parler d’un mot clé qui peut représenter à lui seul 90% des ventes d’un canal d’acquisition pensant lui-même 50% du budget média online d’un annonceur.

Lire la suite

La segmentation en analytics est un des concepts clés, dont on ne peut raisonnablement se passer.

La segmentation, c’est quoi ?

Focus Group. Magnifying glass.Segmenter, c’est simplement découper le trafic de son site en sous-populations partageant un ou plusieurs attributs spécifiques (source, action réalisée, page consultée …) afin de les analyser isolément, les comparer, et en extraire des caractéristiques différenciantes.

L’analyse globale exprime des volumes, des tendances… mais ne répond que rarement  à la question « pourquoi ? ». L’analyse segmentée permet de comprendre les causes, les facteurs qui influent, et qui génèrent le résultat global.

Lire la suite

picto_cohortes« Cohorte », quel drôle de mot… Et surtout quel rapport avec l’analytics, me direz-vous ?
A l’évocation de ce mot, peut-etre voyez-vous Astérix et les légions romaines. Les webanalysts aujourd’hui y voient tout autre chose.

Commençons par une explication de texte : qu’est ce qu’une cohorte ?
Wikipédia vous dira que ce terme représente « un ensemble d’individus ayant vécu un même événement au cours d’une même période ».

Lire la suite

Google Tag Manager Auto Event Tracking est une nouvelle fonctionnalité qui capture automatiquement les actions des internautes sans avoir à ajouter de JavaScript à votre site. Google simplifie ainsi grandement l’adoption du TMS, limitant encore plus les ressources techniques nécessaires à sa bonne implémentation.

Justin Cutroni, Google Analytics Evangelist chez Google vous explique comme la mettre en place cette nouveauté :